Une découverte passionnante !


Une bonne nouvelle au gré de la semaine

Tout récemment en Australie, où les sites rupestres se comptent par milliers, un archéologue et des chercheurs ont mis au point une technique extraordinaire pour mieux comprendre le mystère des peintures aborigènes millénaires : la datation guêpe maçonne ! Parce qu’elles ne peuvent pas faire l’objet d’une datation au carbone 14 (méthode que les archéologues du monde entier utilisent) en raison de la nature de leurs teintures), les dater scientifiquement restait un problème.

2 avril 2020

Une bonne nouvelle par jour


Une bonne nouvelle au gré de la semaine

Il ne faut pas toujours parcourir les musées, les galeries ou les foires d’art pour « tomber en amour» devant une oeuvre d’art.
Il suffit parfois de regarder ailleurs et autrement…
Comme ici, une sculpture dans un jardin, un tronc noueux pas loin le long d’une façade. Quel est le plus étonnant des deux?

1 avril 2020

Aujourd’hui, au musée pour se soigner!


Une bonne nouvelle au gré de la semaine

Depuis le 1er novembre 2018, les membres de Médecins francophones du Canada peuvent prescrire à leurs patients des visites au Musée des Beaux-Arts de Montréal. Ces ordonnances médicales inédites sont des « prescriptions muséales » qui permettent aux patients et à leurs proches de profiter des bienfaits de l’art sur la santé dans le cadre de visites gratuites. Une première en son genre dans le monde ! Ce projet entre le Musée des Beaux-Arts et les médecins francophones du Canada rend ainsi les visites accessibles gratuitement à des milliers de patients souffrant de divers problèmes de santé physique et mentale.

31 mars 2020

« Mesdames les Ministres, n’oubliez pas les artistes… »


Covid 19, NEWS, Une bonne nouvelle au gré de la semaine

Le coronavirus rend la société malade. L’économie va et ira mal. Nous le savons tous. Il faudra des moyens financiers, beaucoup de moyens, pour relancer la machine !
Aujourd’hui, la société soigne ses malades, c’est la priorité absolue. Avec un personnel soignant extraordinaire. Nos sociétés survivent grâce à eux, grâce aussi aux éboueurs, caissières, transporteurs, agriculteurs, et d’autres qui n’arrêtent pas leur travail.

27 mars 2020

Plus d’artistes femmes dans le métro bruxellois


Une bonne nouvelle au gré de la semaine

D’accord, on n’en est qu’au début…mais si l’on en croit BRUXELLES MOBILITE, une 6ème artiste rejoindra l’an prochain les artistes Berlinde De Bruyckere, Monica Droste, Françoise Schein et Elisabeth Barmarin dans les stations du métro bruxellois : Sarah Vanagt sera « la » sixième femme. Bruxelloise et vidéaste de formation, elle y développera à la station Osseghem un projet poétique, intemporel et ludique »

24 mars 2020

La bonne nouvelle est dans la nature…


Une bonne nouvelle au gré de la semaine

Aujourd’hui la bonne nouvelle est dans la nature… Tout un art ! Vous la voyez cette petite tache noir dans les branches de ce magnifique cerisier en fleurs, hôte des jardins de l’Abbaye de la Cambre? Regardez bien… C’est une abeille, et elle n’était pas seule, elles se faisaient compagnie par dizaines, croisons les doigts pour qu’elles soient annonciatrices d’une retour en masse des abeilles disparues…

22 mars 2020

Une commémoration qui a du bon… Ou comment s’attaquer à la disproportion flagrante Hommes- Femmes dans les collections des musées ?


Une bonne nouvelle au gré de la semaine

Pour commémorer les 100 ans de l’adoption du 19è amendement de la Constitution qui garantit le droit de vote des femmes aux Etats-Unis, le Baltimore Museum of Art (BMA) dans le Maryland achètera en 2020 … uniquement des œuvres de femmes ! Il y consacrera près de 2,5 millions de dollars. Il entend aussi réaménager plusieurs de ses galeries pour mieux mettre en valeur la parité et il envisage d’organiser une vingtaine d’expositions les mettant à l’honneur. Bien entendu , le musée continuera à accepter les œuvres d’hommes, mais sous forme de dons.

20 mars 2020

Restitution d’oeuvres spoliées durant la guerre par les Nazis, loin d’être simple mais parfois ça marche !


NEWS, Une bonne nouvelle au gré de la semaine

Oui mais … voilà une histoire qui en dit long sur la difficile question de la restitution ! Ce succès est le fruit d’une longue enquête des généalogistes de France et du ministère de la Culture dont le travail est de rechercher les ayants droit vivants des propriétaires identifiés d’œuvres d’art récupérées après la Seconde Guerre mondiale. Un sacré boulot quand on sait que quelque 2 000 œuvres environ ont été récupérées en Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

19 mars 2020